Construire autrement en Afrique
Actualités
Accueil / L’association / Actualités / PEJDC : la formation VN pour dynamiser l’emploi en zone rurale

PEJDC : la formation VN pour dynamiser l’emploi en zone rurale

Le Burkina Faso, à l’instar des autres pays africains, est fortement confronté au problème du chômage et du sous-emploi des jeunes. Pour faire face à ce défi, le gouvernement burkinabè a mis en place dès 2014 le Projet Emplois des Jeunes et Développement des Compétences (PEJDC) financé par l’Association Internationale pour le Développement (IDA / Groupe Banque Mondiale) et visant à améliorer l’employabilité à travers 3 modules :

  • l’accès des jeunes à des emplois temporaires à travers des travaux à Haute Intensité de Main-d’œuvre (HIMO) ;
  • le développement des compétences par la formation professionnelle et la formation en entrepreneuriat ;
  • l’appui institutionnel.

C’est dans le cadre du second module qu’AVN a signé un accord de collaboration avec le Ministère de la Jeunesse et de la Promotion Entrepreneuriale des Jeunes pour la mise en œuvre de la composante « Formation duale portée par des Organisations Communautaires de Base (OCB) pour un habitat adapté dans 3 communes au Burkina Faso », entre septembre et décembre 2019.

Afin d’impliquer les acteurs locaux dans la mise en œuvre du projet, AVN a mené 3 sessions de sensibilisation et de présentation du projet aux conseils communaux et aux OCB dans les trois communes. Deux OCB ont ainsi été identifiées pour le suivi et la mise en œuvre opérationnelle des activités - Entraide familiale à Siby et l’’Association pour la Promotion du Genre et de l’épanouissement de la Femme (APGEF) de Séréna - et initiées à la méthodologie territoriale d’AVN. Avec leur appui, 18 apprenants ont été sélectionnés selon leur profil et leurs motivations et 3 maçons formateurs (MF) mobilisés.

Dans un premier temps, 3 chantiers école ont été réalisés dans chaque commune (Boromo, Oury, Siby), chacun employant 6 apprenants (3 chefs maçons et 3 apprentis) et permettant à la fois la formation technique des groupes d’apprenants et l’accès à l’habitat pour les chef maçons, les 9 VN construites faisant office de bâtiments « témoins » et permettant d’intéresser d’éventuels futurs clients.
En renforcement de la formation technique, 3 modules de formation technique académique « Lecture du Manuel du maçon » ont été organisés en salle pour l’ensemble des apprenants.
Les Maçons Formateurs ont également bénéficié d’un module spécifique « Bien former sur chantier ».

Une fois les chantiers école terminés, les groupes d’apprenants et leurs maçons formateurs ainsi que d’autres artisans maçon VN ont pu démarcher les clients locaux par le biais des incitations à la construction et permettre, à terme, la réalisation de 24 maisons VN supplémentaires sur la période, chaque chantier permettant aux apprenants d’approfondir davantage leurs compétences.


Résultats et impacts du projet :

  • 33 bâtiments achevés dont 24 bâtiments incités et 9 bâtiments issus des chantiers écoles,
  • 18 apprenants formés, et motivés pour poursuivre leur cursus de formation VN,
  • 24 artisans avec des compétences renforcées,
  • l’opportunité pour certains apprenants d’abandonner les sites d’orpaillage pour rejoindre la formation et prétendre à un emploi d’avenir,
  • de nouveaux apprentis potentiels intéressés pour se former à la technique VN,
  • une demande dynamisée : plusieurs clients potentiels sont entrés en contact avec les maçons et souhaitent construire en VN, par le biais des incitations,
  • les acteurs institutionnels locaux sensibilisés aux enjeux de l’habitat adapté – employabilité des jeunes, préservation de l’environnement/ lutte contre la déforestation, adaptation et atténuation climat, et renforcement des économies locales – tels qu’inscrits dans leur Plan Communal de Développement (PCD).

Galerie Photo

Formation "règles d'implantation" (Projet PEJDC)
Bâtiment réalisé dans le cadre du projet PEJDC