Sénégal

données au 1er Sept. 2014

Dates clés

2005-2006 : construction des premiers bâtiments VN (à des fins privées et publiques) par les maçons VN du Burkina Faso.

2007-2010 : Premier projet d'AVN au Sénégal en partenariat avec la Communauté de communes du Val de Drôme (CCVD), pour la construction d'un ensemble important de bâtiments (800 mètres carrés au total), à Sinthiou Bamambé (près de Matam, nord-est du Sénégal).

2010 : Ouverture du programme d'AVN à Podor dans la région de Saint-Louis, à travers un partenariat avec l'ONG franco-sénégalaise Le Partenariat.

2013 : Ouverture d'un bureau national d'AVN-Thiès.

2014 : Signature de 3 partenariats avec des organisations de la société civile :
- ADG-AO, une ONG belge, pour le partage des réseaux mutuels ;
- OPDAD, une ONG sénégalaise afin d'ouvrir un programme franchisé à Dialakoto (région de Tambacounda) ;
- Les Jaambar, une organisation paysanne sénégalaise pour le déploiement collaboratif du programme dans la zone de Bambey (région de Diourbel).

Signature du premier partenariat avec le ministère de l'Environnement du Sénégal pour un projet financé par le Fonds pour l'Environnement Mondial (FEM).


Maçons VN à Touba Dialo

Partie de la "Maison des énergies" -  par la CCVD

Équipe maçons VN

 

L'Equipe d'AVN-Sénégal

L'équipe d'AVN Sénégal compte 4 salariés :

- Fanny Dupuis, VSI, coordinatrice nationale,
- Patrick Wauters, assistant de coordination
- Khady Ly, animatrice de vulgarisation,
- Ndiame Fall, animateur de vulgarisation.
 


De g. à d. : L'équipe d'AVN-SNG, Fanny Dupuis, Ndiame Fall, Khady Ly et Patrick Wauters

 

Contacter AVN pour le Sénégal

 

Spécificités du Sénégal

  • Contexte institutionnel

Le contexte sénégalais est très différent de ceux du Mali et du Burkina Faso, principalement parce que les acteurs institutionnels en charge des questions de l'habitat pour le plus grand nombre (Ministère de l'Habitat, Ministère du Développement durable, agences de développement régional, etc) sont désireux de prendre une part active dans le programme d'AVN. Ceci peut être expliqué par la maturité politique du pays, aidé par une décentralisation avancée et un vif intérêt dans les questions actuelles de développement (environnement, adaptation au changement climatique, etc). Cette configuration unique signe la maturité et la légitimité des ambitions d'AVN.

  • Contexte spécifique à Podor

Le Sénégal a une population de moindre culture paysanne, avec une culture plus pastorale (entre 20 à 25% de la population est Peulh, traditionnellement des éleveurs nomades), pour cette raison, AVN a du mal à faire participer les communautés locales sur les chantiers à cause de la pénibilité du travail de la VN. Dans la région de Podor, où 70% de la population est Peulh, des campagnes de sensibilisation ciblant la population rurale (le cœur de cible d'AVN) et visant à créer une demande locale pour des maisons VN et la formation n'ont pas donné les résultats escomptés. En conséquence, AVN a décidé d'arrêter les campagnes de sensibilisation dans la région et de se concentrer sur la construction de bâtiments institutionnels et/ou communautaires, soumis à une demande croissante. Cela n'implique pas un renoncement à atteindre cette population rurale, mais exprime la volonté d'AVN de limiter l'investissement jusqu'à ce qu'un intérêt fort émerge.

  • Contexte urbain à Thiès

Contrairement au Burkina Faso et au Mali, la population sénégalaise est plus concentrée dans les zones urbaines et péri-urbaines (42% en 2013, selon l'Agence nationale pour la statistique et de la démographie). Dans la région de Thiès, le marché urbain progresse avec succès. Le bureau national d'AVN, dont la construction a été achevée en juin 2014, va créer l'émergence d'un marché local grâce à son caractère exemplaire (bâtiment de deux étages avec un revêtement durable), et aider les actions de sensibilisation. Pour soutenir l'émergence du marché, AVN-Thiès met en œuvre le programme de base d'AVN par la méthodologie de DPVP (déploiement du programme à partir de villages pilotes) afin d'atteindre les populations les plus pauvres dans les villes sénégalaises comme Thiès.

  • Autres spécificités importantes du Sénégal

Moins d'architecture de terre que dans les autres pays de la sous-région et une géologie plus contrastée : dans les régions deltaïques ou tropicaux, le concept VN n'est pas adapté.

>><< À savoir, cette analyse porte principalement sur l'arc nord du Sénégal (régions de Matam et Saint-Louis) et les régions de Thiès et Dakar, où les activités d'AVN ont été concentrées depuis 2010.
 

Résultats et Impacts cumulés  depuis 2006 – chiffres Septembre 2014

Chiffres clés

- 187 voûtes nubiennes construites sur 36 chantiers pour 2160 bénéficiaires dans 41 localités,
- Representant 3409 mètres carrés ou 1,1 km de voûtes (si mises bout à bout),
- Construites par 9 maçons, artisans, et entrepreneurs VN,
- Pour une croissance annuelle moyenne de 40 %.

En 2014, 48 % des clients VN étaient des agriculteurs (principalement agriculteurs de subsistance), 14% du marché VN est autonome (contact direct client<> maçon / entrepreneur VN).

Un défi majeur pour la saison 2014-2015 est d'augmenter le recrutement et la formation des apprentis sénégalais - à ce jour, les maçons VN du Burkina Faso et le Mali ont réalisé la plupart des travaux de construction.

 

Lien vers les impacts globaux d'AVN tous pays confondus

 

Cartographie du Déploiement au Sénégal

Cliquez sur la carte pour l'agrandir

Dernier rapport de terrain

Suivi par Composante

Composante 1 : Habitat Rural et semi-rural

Les familles dans le secteur rural (les plus directement touchées par le problème du logement) représentent le principal groupe cible d’AVN. Cependant, une proportion beaucoup plus élevée de Sénégalais (42% en 2013, selon l'Agence nationale pour la statistique et la démographie) vivent plus souvent dans les zones urbaines et péri-urbaines qu'au Burkina Faso ou au Mali, mais ils sont confrontés aux mêmes problèmes de pauvreté, de sorte qu'AVN a modifié sa stratégie en fonction de ces paramètres. En conséquence, tout en maintenant l'ambition de diffuser la technique VN dans les zones rurales, AVN a également mis en place une méthodologie spécifique pour les personnes démunies en milieu urbain et les opportunités que cela représente.

- Actuelles zones d'amorce régionale :

  • Région de Saint-Louis/Matam (DPRP-C de Podor): centrée sur la ville de Podor, c'est la première zone d'action à être ouverte au Sénégal, à travers un partenariat collaboratif avec une ONG franco-sénégalaise, Le Partenariat.
     
  • Région Thiès (DPRP de Thiès): lancée en 2013, et centrée sur Thiès, c'est la deuxième zone d'action ouverte au Sénégal et la première équipe nationale d'AVN.

 


  Bâtiment témoin - Bureau d'AVN à Thiès

 

 - Marchés autonomes et semi-autonomes (MSA-MA) :

Il semble y avoir un potentiel important pour un marché indépendant dans la construction VN au Sénégal, principalement pour des clients institutionnels et urbains, comme l'a démontré le travail commencé respectivement à Podor et Thiès.
 

Composante 2 : Projets complémentaires R&D

  • Habitat urbain

Contrairement au Burkina Faso et au Mali, la population sénégalaise est plus concentrée dans les zones urbaines et péri-urbaines. Cela va devenir un secteur important pour AVN au Sénégal. Un premier pas a été fait dans la ville de Thiès, où il y a d'abondantes réserves de terre destinées à la construction en pisé, rendant la VN abordable pour les plus démunis, comme dans les zones rurales. AVN implique les parties prenantes du développement économique ainsi que les artisans et les entreprises du secteur de la construction afin de développer des « produits VN » (maison de deux étages, sous-toiture, avantages thermiques, plan évolutif, à moindre coût que les bâtiments de ciment, etc.).

 


Construction d'un bâtiment VN en étage à Thiès - Sénégal
 

  • Reconnaissance officielle des artisans VN et formalisation de la technique VN

Trois artisans burkinabé travaillent au Sénégal depuis quelques années et sont soutenus par AVN dans le démarrage de leur entreprise formelle. Deux premiers projets pilotes ont été réalisés avec deux entreprises du secteur de la construction au Sénégal (pour la construction d'un bâtiment public à Thiès et d'un bâtiment public à Podor). Lors de la construction de ces bâtiments, maçons VN et maçons du secteur de la construction ont travaillé ensemble pour transmettre et acquérir la technique VN. Les deux entreprises sont prêtes à poursuivre la formation de leurs maçons.
 

  • Projet de relogement

Aucun projet de relogement n'est envisagé pour le moment mais l'équipe nationale d'AVN (AVN-Thiès) et l'équipe collaborative (AVN-Podor) appuieront la mise en œuvre d'un projet de relogement dans le sud de la Mauritanie entre 2014 et 2016. La zone concernée est située près du fleuve Sénégal, à seulement quelques kilomètres du DPRP-C Podor.
 

  • Bâtiments communautaires

Le concept VN peut être utilisé pour les bâtiments complexes à plus gros volume. Ce secteur du marché est réservé pour les artisans VN expérimentés et les entreprises formelles de construction. Le rôle d'AVN ici est de soutenir les entreprises de l'industrie de la construction dans l'intégration de la technique VN dans leur offre, afin qu'ils soient en mesure de répondre à un appel d'offres publiques pour ce type spécifique de bâtiments. Dans le cadre de celui-ci, Artelia, une entreprise française, est l'appui d'AVN grâce à un mécénat de compétence pour produire des spécifications techniques de collecte des données financières et techniques pertinentes qui pourraient être utilisées pour l'appel d'offre.


Chantier Mozdahir - région de Tambacounda

 

  • Recherche & Développement

En raison de la forte demande pour les bâtiments urbains et institutionnels, des activités de R&D ont été mises en œuvre afin d'assurer une garantie de 10 ans des constructions (additifs dans les revêtements de mortier de terre pour les toits et les murs, du goudron et des enduits de ciment, etc). Aussi, il a fallu rechercher des alternatives à l'utilisation de cailloux pour les fondations dans les régions du Sénégal où il n'existe pas de sources naturelles de roches (fondations de terre battue ou parapet). Ces activités ont été menées au cours de la construction de bâtiments communautaires et le bureau national d'AVN à Thiès. En 2011, AVN a produit une série de maisons VN et des plans de construction adaptés au contexte sénégalais, basé sur la modularité du concept VN.


Essais d'enduits goudron - Sinthiou Bamanbé - par AVN et CCVD

 
  • Ouverture du programme dans de nouveaux pays

L'intérêt récent des partenaires et des clients potentiels de la Mauritanie dans le concept VN pourrait conduire à davantage d'apprentis mauritaniens en cours de formation sur les chantiers VN au Sénégal. En outre, le premier projet de relogement au sud de la Mauritanie permettra à la formation des premiers maçons VN locaux, soutenus par AVN Sénégal (AVN-Thies et AVN-Podor) afin de jeter les bases du programme d'AVN dans ce pays. Grâce à la proximité géographique et socio-culturelle, AVN-Sénégal sera impliquée dans tous les projets d'ouverture en Mauritanie.

 

Parties Prenantes au Sénégal

Les Investisseurs Sociaux :

Particuliers ou professionnels du développement investissant financièrement dans le déploiement du programme au Sénégal.

Sur la totalité du programme 


Sur l'amorce régionale de Podor -> DPRP Podor

Les partenaires de terrain

Les ONGs ou associations locales qui s'engagent, financièrement et/ou en ressources humaines, dans la diffusion de la méthode d'AVN.

Sur tout le territoire --> ADG-AO (Aide au Développement de Gembloux - Afrique de l'Ouest)

Sur l'amorce régionale de Saint Louis -> département de Podor --> Association Le Partenariat (en collaboration avec AVN)

Sur l'amorce régionale de Thiès/Fatick/Diourbel --> Association Jaambar

Sur l'amorce franchisée de Dialakoto --> Association OPDAD (Organisation pour la Promotion du Développement Autonome de Dialakoto
 

Les clients du programmes

Ce sont les élus et institutions en charge des populations bénéficiaires.

Au Sénégal, les acteurs institutionnels (Ministère du développement durable, ARD, Conseils régionaux etc ... ) montrent beaucoup d'intérêt pour le concept VN et le programme de vulgarisation et souhaitent se positionner davantage pro-activement. Cette configuration inédite signe la maturité et la légitimité des ambitions d'AVN au Sénégal.

Pour la première fois, un Ministère africain s'engage auprès du programme : le Ministère de l'environnement et du développement durable sénégalais porte un projet quadri-annuel intégrant le programme AVN, visant l'atténuation du changement climatique, financé par le Global Environment Fund (GEF).
 

Diaporama Senegal

 

Share/Save