Mali

Données au 1er sept. 2014

Dates clés

2007 : Amorce du programme d'AVN au Mali en partenariat avec l'ONG espagnole Intervida et l'ONG italienne Africabougou par la construction de bâtiments communautaires (santé, éducation, culture, agriculture) dans les régions de Ségou et Kati.

2010 : Lancement d'un programme de franchise VN (DPVP-F) à Tacharane (région de Gao) grâce à un partenariat avec les associations Terre et Humanisme (française) et UAVES (malienne) (programme fermé à cause de la crise malienne en 2012).
Partenariat avec l'ONG espagnole Arquitectos sin Fronteras-ASF à Bandiagara pour la construction d'un dispensaire et d'un grenier de séchage de l'oignon.

2011 : Partenariat avec l'ONG suisse Aide à Gao pour la construction d'un orphelinat.
Création officielle d'AVN-Mali (enregistrement national).

2013 : Ouverture de deux bureaux régionaux AVN-Koutiala et AVN-Dioïla, portant à 3 le nombre de régions de déploiement.
Définition de la première zone de retrait d'AVN dans la zone de Dendjola et la production d'outils analytiques.

2014 : Préparation et ouverture du 4ème bureau régional AVN-San et signature du partenariat avec l'ONG malienne AOPP pour le déploiement collaboratif du programme dans la zone de Tominian (près de San).

Dispensaire - zone de kati - VN/BA - par Africabougou


Centre culturel - Pélengana par Intervida

Séchoir - zone de Bandiagara - par ASF

 

L'équipe d'AVN-Mali

L'équipe d'AVN-Mali compte 13 salariés locaux et est appuyé par Mathieu Hardy, prestataire.
Le rôle de l'équipe est de piloter le déploiement du programme au niveau régional et national, de former de nouveaux collaborateurs, d'organiser et densifier le Marché Semi-Autonome (MSA). Ainsi, AVN-BF déploie régionalement la méthode Amorce, prépare les duplications et franchises futures et densifie le marché VN national.

Contacter AVN-Mali

 

Spécificités du Mali

Homogénéité de la langue, de l'ethnie, de la religion et de la culture
Le Mali est un des pays les plus pauvres au monde. Le salaire annuel moyen d'un travailleur malien est d'environ 1500 $. Le secteur clé du Mali est l'agriculture, 80% des travailleurs maliens travaillent dans l'agriculture tandis que 15% travaillent dans le secteur des services. Cependant, les variations saisonnières conduisent au chômage temporaire régulier des travailleurs agricoles.

La population malienne englobe un certain nombre des groupes ethniques en Afrique sub-saharienne, mais les Bambara y sont de loin le plus grand groupe ethnique, constituant 36,5% de la population. Même si le français est la langue officielle, environ 80% de la population peut communiquer en Bambara, la principale langue véhiculaire. L'Islam a été introduit en Afrique de l'Ouest au 11ème siècle et reste la religion dominante dans presque toute la région : on estime que 90% des Maliens sont musulmans.

Ce contexte socio-culturel a contribué à un déploiement homogène du programme d'AVN, avec les meilleurs résultats et impacts sur la population rurale, cœur de cible du programme. En effet, ce programme répond à leurs besoins fondamentaux : un logement et un emploi approprié durant la saison sèche.

 

Mosquée, un départ pour le marché VN
La construction d’une mosquée dans un village comme premier exemple de la technique VN permet aux populations de voir par elles-mêmes à quoi ressemble une voûte nubienne et de constater ses performances thermiques, acoustiques et esthétiques. La population a participé à sa construction, les apprentis locaux sont recrutés et formés, et par conséquent, ils contribuent à créer une demande rapide pour les autres bâtiments (privés et publics), générant ainsi un nouveau marché. Au Mali, la participation des croyants au sein des communautés locales a permis la construction de plus de 10 mosquées exemplaires qui ont permis d'accélérer la formation. Ainsi, cela a contribué à l'appropriation du concept VN par la population, et constitue l'un des facteurs expliquant les résultats significatifs du programme de base d'AVN. Différents partenaires financent actuellement ce projet spécifique, comme la Fondation Zakat et la Dubaï Charity Association.
 

 

La crise malienne
A cause de l'instabilité politique au Nord du Mali depuis 2012, AVN a dû interrompre ses activités dans la région. Si la partie sud du Mali, où se trouvent les équipes régionales AVN, n'a pas de problème de sécurité, le pays est sujet à peu ou pas d'inclusion des autorités locales et à beaucoup de méfiance de la part des pays occidentaux, ce qui ne facilite pas le travail d'AVN. En raison des restrictions d'accès pour les personnes françaises d'aller au Mali, cette situation a affectée la capacité d'AVN-France à fournir un appui technique aux équipes locales AVN, en particulier en ce qui concerne les partenariats locaux et internationaux. Malgré cette situation, les équipes locales AVN ont généré d'excellents résultats sur le programme de base d'AVN (habitat rural et semi-rural).

 

Résultats et Impacts cumulés depuis 2006 – chiffres Septembre 2014

Chiffres clés

- 655 Voûtes Nubiennes construites sur 317 chantiers pour 5237 bénéficiaires dans 179 localités,
- Représentant 14 888 mètres carrés et 4,5 km de voûtes (si mis bout à bout),
- Par 87 maçons, artisans, et entrepreneurs VN,
- Pour une croissance annuelle moyenne de 19 %
- 1 bureau national et 4 régions de déploiement (DRPP Ségou, DPRP Koutiala, DPRP Dioïla, DPRP San).

En 2014, 94 % des clients VN étaient agriculteurs (principalement des agriculteurs de subsistance), et 16% du marché de l'habitat VN était autonome (contact direct client <> mason/entrepreneur VN).

 

Impacts globaux d'AVN tous pays confondus

 

Cartographie du Déploiement au Mali

Cliquez sur l'image pour l'agrandir

Dernier rapport de terrain au Mali

Suivi par Composante

Composante 1 : Habitat Rural et semi-rural

Les populations des zones rurales et semi-rurales (villes moyennes), sont les plus directement concernées par les propositions du programme d'AVN et sont donc considérées comme son «cœur de cible ». Ce secteur est donc fondamental et d’implication prioritaire pour AVN.

 

- Les Amorces régionales, zonales et villageoises

Région de Segou (DPRP-Segou) : centrée sur la ville de Ségou, ce sont les premiers domaines d'action à être ouverts au Mali, avec la première équipe d'AVN.

Région de Sikasso (DPRP-Koutiala) : Lancée en 2013 et centrée sur Koutiala, c'est la deuxième zone d'action ouverte au Mali.

Région de Koulikoro (DPRP-Dioïla) : Lancée en 2013 et centrée sur Dioïla, c'est la troisième zone d'action à être ouverte au Mali.

Région de San (DPRP-San) : Lancée en 2014 et centrée sur San, c'est la quatrième zone d'action à être ouverte au Mali.

 

Marchés autonomes et semi-autonomes (MSA-MA) :
Représentant environ 25% du marché de la construction VN au Mali, et étendus au-delà des zones d'action de la méthode “amorce" d'AVN ; Le rôle d'AVN est de mettre les clients potentiels en contact avec les maçons et les entrepreneurs VN, et de tenir un registre des apprentis formés et des bâtiments VN construits. Les exemples incluent les bâtiments construits par des maçons VN dans les régions de Bamako, Bandiagara, Mopti, Tombouctou, Gao, Kayes et Tessalit.

Siaka Djiré - "Clé" du DPVP de Dendjola région de Ségou-Koutiala

Maçon VN dans sa voûte - village de N'Golofola - zone de Kati

Les mosquées : un "tremplin" pour la vulgarisation
Dans le déploiement rural au Mali, notons l'importance de la construction de superbes mosquées VN par les maçons VN et les populations bénéficiaires.
Le concept VN est particulièrement bien adapté à ces constructions tout en terre et le résultat, en termes esthétique, climatique et architectural, est particulièrement probant.
De plus, l'implication des fidèles au sein des communautés permet une forte exemplarité et des  formations plus rapides.
 

Mosquée Coucou - Mali

Intérieur de mosquée - Mali

Mosquée Miéna - Mali

 

Composante 2 : Projets complémentaires (R&D)

  • Bâtiments communautaires  

Le concept VN peut être combiné avec d'autres techniques (par exemple poteau poutre béton) pour les bâtiments plus grands et plus complexes. Ce secteur du marché est réservé aux constructeurs VN expérimentés. Le rôle d'AVN ici se limite à mettre en contact des partenaires de terrain intéressés avec les entrepreneurs VN appropriés, et, par la suite, suivre l'exécution du projet. Par exemple, une entreprise de construction à Gao a construit un grand orphelinat VN, en partenariat avec l'ONG suisse Aide à Gao et la Fondation Provictimis.

Orphelinat à Gao - par Aide à Gao et Provictimis

  • Habitat urbain

En raison de divers problèmes techniques et administratifs, et du profil des clients potentiels (familles urbaines relativement riches), AVN n'est pas encore impliquée dans la promotion de la construction VN dans ce secteur au Mali, se concentrant sur ​​le secteur rural.

  • La reconnaissance officielle des artisans VN et la formalisation de la technique VN

Les entreprises de l'industrie de la construction sont maintenant de plus en plus intéressées par un soutien à l'expansion du concept VN. Deux premiers projets pilotes ont été réalisés avec deux entreprises de l'industrie de la construction au Mali (avec Africabougou et Aide à Gao). Lors de la construction de ces bâtiments, maçons VN et maçons de l'industrie de la construction ont travaillé ensemble pour transmettre et acquérir la technique VN.

  • Microfinance pour l'habitat VN

Pour le moment, AVN n'a pas mis en place de projet de microfinance pour l'habitat VN. Néanmoins, c'est l'une des activités qui seront mises en œuvre à travers le nouveau partenariat entre AVN et AOPP.

  • Projet de relogement

Aucun projet de relogement n'est envisagé pour le moment, mais les discussions sont en cours avec différents partenaires potentiels pour un projet de relogement dans le Nord du Mali, touchées par le conflit qui a perturbé le pays.

  • Programmes dans de nouveaux pays

AVN Mali ne participe pas actuellement au soutien de l'ouverture du programme d'AVN dans de nouveaux pays, historiquement géré par AVN-Burkina Faso. Néanmoins, les maçons maliens VN ont été invités à travailler au Sénégal et en Mauritanie depuis 2012, une mission exploratoire devrait avoir lieu en Guinée Conakry durant l'été 2014 pour évaluer la faisabilité du programme d'AVN.

  • Recherche & Développement

Au Mali, les activités de R&D ont été prises pour adapter le concept VN pour les bâtiments à gros volume : par exemple l'utilisation du béton armé (VN + RF) système poteau poutre béton qui permet d'obtenir des espaces voûtés plus ouverts pour des salles de classe et des dispensaires, a été développé avec succès en partenariat avec Africabougou et Arquitectos sin Fronteras.

Pour exemple :

  • Des recherches ont été menées en partenariat avec Africabougou (Italie) et Arquitectos Sin Fronteras (Espagne) sur l'utilisation de systèmes poteaux-poutre en béton armé supportant des voûtes (VN-BA), ceux-ci permettant la construction de grands espaces (salles de classe principalement).
     
  • Des recherches sont actuellement menées sur des enduits de goudron, sur des acrotères et des fondations en pisé, sur des briques de terre capables d'accrocher des enduits de ciment et sur des plans adaptés à certaines clientèles spécifiques.



Dispensaire en VN/BA à N'Golofola - par Africabougou
 

Parties Prenantes au Mali

Les Investisseurs Sociaux :

Particuliers ou professionnels du développement investissant financièrement dans le déploiement du programme au Mali.

Sur la totalité du programme :

  • La communauté des IS mensuels et ponctuels
  • La Fondation d'Entreprise Hermès
  • Le FFEM (Fond Francais pour l'Environnement Mondial)
  • l'AFD (Agence Française de Développement)
  • La Fondation d'Entreprise Artelia
  • La Fondation d'Entreprise Air Liquide


Historiquement :

Sur l'amorce régionale de Ségou :

  • BICIM
  • La Fondation Lemarchand
  • La Fondation Nicolas Hulot pour la Nature et l'Homme 
     

Sur les diverses amorces villageoises :

  • La Fondation Triodos

 

Les partenaires de terrain

Les ONGs ou associations locales qui s'engagent, financièrement et/ou en ressources humaines, dans la diffusion de la méthode d'AVN au Mali.

En cours :

  • Association des Organisations Professionnelles Paysannes (AOPP)
  • Africabougou

 

Historique :

  • L'association UAVES accompagnée par l'Association Terre et Humanisme
  • L’association Aide Intégrée Au Développement Durable-Solidarité (l'AIADD-Solidarité)
  • Intervida Mali
  • l'association Aide à Gao

 

Les clients "naturels" du Programme

Ce sont les institutions en charge des populations bénéficiaires.
Plusieurs réflexions sont en cours avec différents acteurs institutionnels.
 

 

Diaporama Mali

 

 

Share/Save