Mali

Données au 1er sept. 2013

Historique et équipe en place au Mali

Au Mali, l’aventure de la Voûte Nubienne a débuté en 2007.
Cette année-là, deux partenaires se sont engagés aux côtés d'AVN : Intervida (ONG espagnole) sur la région de Ségou et Africabougou (association italienne) qui est intervenue dans le cercle de Kati avec un objectif précis de construction de bâtiments scolaires.
D'autres partenaires rejoindront "l'aventure" du déploiement au Mali. Citons Arquitectos sin Fronteras-ASF (ONG espagnole) sur la zone de Bandiagara pour la construction de bâtiments communautaires (dispensaire et unité agricole de stokage et séchage), Aide à Gao (association suisse) pour la construction d'un orphelinat à Gao et, bien sûr, les associations Terre et Humanisme (française) et UAVES (malienne) qui, ensemble, ont ouvert en 2010 un programme franchisé (DPVP-F) sur la zone de Tacharane (région de Gao).
Ces différents partenaires ont permis à AVN de poser les jalons d'un déploiement dans le pays, la formation des premiers maçons et l'émergence des premiers pôles de marché.

Dispensaire - zone de kati - VN/BA - par Africabougou


Centre culturel - Pélengana par Intervida

Séchoir - zone de Bandiagara - par ASF

AVN-Mali est officiellement née en mars 2011.
Ses bureaux sont installés à Pélengana (commune limitrophe de Ségou - direction Mopti) dans les locaux du Centre Culturel Sékou Blén Coulibaly. Le bâtiment est situé derrière la Mairie, côté Est.
AVN-Mali - BP 424 - SEGOU / Tel : 00 223 21 32 02 41


Centre culturel de Pélengana (Ségou) - Bureaux AVN-Mali


L'équipe est composée de :

Ismaïla Diallo - COORDINATEUR NATIONAL

Francis Tiéné - Responsable PRODUCTION

Souleymane Koné - ANIMATEUR DE VulgarisatION

Mathieu Hardy (architecte) a dirigé le programme au Mali pendant plusieurs années et a permis l'ouverture de la première équipe dans le pays. Il assure actuellement une mission indépendante d'assistance technique.

Équipe AVN-Mali au 31 octobre 2011

Le rôle de l'équipe est de piloter le déploiement du programme aux niveaux national et régionaux, de former de nouveaux collaborateurs, d'organiser et densifier le Marché semi-autonome (MSA).
Ainsi, AVN-Mali déploie régionalement la méthode Amorce, prépare les duplications et franchises futures et densifie le marché VN national.

Contacter AVN-Mali

 

Impacts depuis 2006 – chiffres Septembre 2013

Chiffres clés

- 3,8 kilomètres de voûtes nubiennes construites (3,8 KVN)
- pour une croissance moyenne annuelle de 23%
- représentant l’ouverture de 224 chantiers et la construction de 521 voûtes dans 134 localités 
- par 59 maçons, artisans et entrepreneurs formés au concept VN
- en 2013, 88 % des clients VN sont des cultivateurs et 26 % du marché VN est autonome (relation directe entre l’artisan et son client).

Tableau Comparatif de quelques indicateurs de suivi

Indicateur

Cumul 

2012-2013

2011-2012

Progression 2011-13

Croissance de la construction VN - 23 % 23 %

+0 %

Déploiement géographique -

134

localités

 94

 localités

+34%
Nbre de mètres linéaires 3877,5 m 734 m 599,5 m +22%
Nbre de chantiers 224 72 42 +71%
Nbre de maçons formés 59 59 16 +53%
Clients coeur de cible (T1 et T2) - 88 % 74 % +14 %
Chantiers avec relation directe ‘maçons-clients’ - 26% 17% +52%
Nbre de cadres locaux 8 8 5 +60%

 

Impacts globaux d'AVN tous pays confondus

 

Cartographie du Déploiement au Mali

Cliquez sur l'image pour l'agrandir

Dernier rapport de terrain au Mali

Suivi par secteur d'activités (MAJ à suivre)

Secteur 1 : Habitat Rural et semi-rural

Les populations des zones rurales et semi-rurales (villes moyennes), sont les plus directement concernées par les propositions du programme d'AVN et sont donc considérées comme son «cœur de cible ». Ce secteur est donc fondamental et d’implication prioritaire pour AVN.

Nous retrouvons dans ce secteur :

Le marché Semi-autonome et Autonome (MSA – MA) :

Ce marché représente environ 25 % du marché VN au Mali. Il s’étend bien au-delà des zones de vulgarisation du programme. À l'échelle nationale, AVN-Mali met en relation des maçons et des clients et répertorie des apprentis et des constructions (MSA / MA).

À noter des constructions VN réalisées dans les villes et/ou régions de Bamako, Bandiagara, Mopti, Tombouctou, Gao, Kayes (à l’extrême nord-ouest du pays) et jusqu'à Tessalit (à l’extrême nord-est du pays, à proximité de l'Algérie).


Construction VN à Ségou (MSA)

Les Amorces régionales, zonales et villageoises

  • Région Centre-sud (DPRP de Ségou-Koutiala) : actuellement seule région de déploiement du programme, elle a pour épicentres deux pôles distincts : les villes de Ségou et Koutiala. Sur cette région, d'un rayon d'environ 150 Km, sont ouverts 5 zones de vulgarisation (DPZP), constituées de 9 villages pilotes (DPVP).
     
  • Zone CENTRE > VILLAGE PILOTE DE YEREKEBOUGOU : située non loin de Bamako (cercle de Kati), cette zone de vulgarisation est née de l'engagement sur le programme d'un partenaire italien, l'association Africabougou, qui y a construit plusieurs bâtiments communautaires importants (salles de classe, dispensaire, collèges). Ce DPVP est singulier car situé hors des rayons d'action des DPRP ouvert et non franchisé. Il s’appuie prioritairement sur l'engagement de maçons locaux formés au concept VN et agissant avec une grande autonomie. Nous pouvons quasiment parler ici de zone de retrait avec un marché VN pratiquement autonome.
     
  • zone nord (DPVP franchisé de Tacharane) : ouvert par la volonté de deux associations partenaires (Terre et Humanisme en France et UAVES au Mali) et situé dans la région de Gao, aux portes du désert, ce DPVP est le premier exemple au Mali de ce mode de duplication du programme appuyé sur l'engagement, l'expérience et les réseaux de partenaires de terrain. Il a vocation, en synergie entre AVN et ses partenaires, à évoluer vers un déploiement régional.


Siaka Djiré - "Clé" du DPVP de Dendjola région de Ségou-Koutiala

Maçon VN dans sa voûte - village de N'Golofola - zone de Kati

Les mosquées : un "tremplin" pour la vulgarisation
 
Dans le déploiement rural au Mali, notons l'importance de la construction de superbes mosquées VN (plus d'une dizaine à ce jour) par les maçons VN et les populations bénéficiaires.
Le concept VN est particulièrement bien adapté à ces constructions tout en terre et le résultat, en termes esthétique, climatique et architectural, est particulièrement probant.
De plus, l'implication des fidèles au sein des communautés permet une forte exemplarité et des  formations plus rapides.
 

Mosquée Coucou - Mali

Intérieur de mosquée - Mali

Mosquée Miéna - Mali

 

Secteur 2 : Habitat Urbain

Les spécificités techniques et administratives inhérentes aux zones de grande urbanité et aux typologies de leurs clientèles (urbains plutôt aisés) impliquent un "sous-programme" particulier. Au regard des moyens tant humains que financiers disponibles, AVN n’a pas actuellement d'ambition directe sur ce secteur.
La  croissance de ce secteur est actuellement liée à l'implication de partenaires soutenus par AVN dans l'accompagnement d’artisans et d'entreprises.

À ce jour, AVN n'est pas en mesure de recommander, en centre-ville de Bamako, des artisans ou des entreprises VN répondant aux spécificités de ce marché.

Des réflexions avec des acteurs institutionnels et privés (architectes, investisseurs sociaux,…) sur ce secteur sont en cours.


Secteur 3 : Bâtiments Complexes

Le concept VN peut être utilisé dans la réalisation de bâtiments complexes et/ou de taille importante pour des usages tant publics que privés. Seules des entreprises formées à la technique VN et capables de suivre et de garantir ce type de chantiers pourraient proposer leurs compétences sur ce segment du marché. Là aussi, par manque de moyens, AVN n'a pas actuellement d'ambition particulière.
Nous invitons des partenaires de terrain et/ou des investisseurs sociaux à accompagner des entreprises locales dans cette démarche entrepreneuriale de formation et mise en oeuvre.
AVN assurera là un rôle de mise en réseau, de conseil et de dynamisation de ce marché émergent.
À titre d'exemple : une entreprise de construction, basée dans la ville de Gao (Mali), accompagnée par l'association suisse Aide à Gao et la Fondation privée Provictimis, a realisé un orphelinat de grande taille et devrait pouvoir répondre rapidement à d'autres commandes.

Orphelinat à Gao - par Aide à Gao et Provictimis

Secteur 4 : Ouverture du programme dans de nouveaux pays

Actuellement pas de rôle d'AVN-Mali dans une internationalisation de ses actions. Des maçons maliens sont pourtant appelés à partir travailler au Sénégal en 2012.

Secteur 5 : Recherche technique

Le concept VN est techniquement validé. Il a été volontairement normalisé et standardisé sous une forme simple et répétitive, ceci dans une logique d’appropriation maximum (transfert de compétences) et de diminution forte des risques de malfaçons.
Ceci exposé, AVN et certains de ses partenaires (les artisans VN y compris) mènent des recherches sur des techniques complémentaires au concept VN, qui viennent renforcer ses qualités de résistance aux intempéries, qui permettent un choix plus large de matériaux au regard des disponibilités locales ou qui optimisent ses qualités et ses usages architecturaux.

Pour exemple :

  • Des recherches ont été menées en partenariat avec Africabougou (Italie) et Arquitectos Sin Fronteras (Espagne) sur l'utilisation de systèmes poteaux-poutre en béton armé supportant des voûtes (VN-BA), ceux-ci permettant la construction de grands espaces (salles de classe principalement).
     
  • Des recherches sont actuellement menées sur des enduits de goudron, sur des acrotères et des fondations en pisé, sur des briques de terre capables d'accrocher des enduits de ciment et sur des plans adaptés à certaines clientèles spécifiques.



Dispensaire en VN/BA à N'Golofola - par Africabougou

Parties Prenantes au Mali

Les Investisseurs Sociaux :

Particuliers ou professionnels du développement investissant financièrement dans le déploiement du programme au Mali.

Sur la totalité du programme :

  • La communauté des IS mensuels et ponctuels
  • La Fondation Hermès
  • Le FFEM (Fond Francais pour l'Environnement Mondial)
     

Sur l'amorce régionale de Ségou :

  • BICIM
  • La Fondation d'Entreprise Artelia
  • La Fondation Lemarchand
  • La Fondation Nicolas Hulot pour la Nature et l'Homme 
     

Sur les diverses amorces villageoises :

  • La Fondation Triodos

 

Les partenaires de terrain

Les ONGs ou associations locales qui s'engagent, financièrement et/ou en ressources humaines, dans la diffusion de la méthode d'AVN au Mali.

  • L'Association UAVES accompagnée par l'Association Terre et Humanisme
  • Africabougou

 

Les clients "naturels" du Programme

Ce sont les institutions en charge des populations bénéficiaires.
Plusieurs réflexions sont en cours avec différents acteurs institutionnels.

Diaporama Mali

 

Contacter AVN-Mali

 

Share/Save