La Voûte Nubienne, une solution pour la filière agricole et d’élevage

A l’heure actuelle dans la majorité des pays africains, la filière agricole représente une part essentielle de l’économie, notamment en terme de production et d’emploi. Pourtant, le manque d’infrastructures adaptées tend à générer de nombreux impacts négatifs sur les conditions de travail, la production, et plus largement sur la croissance de la filière. Cela intensifie la précarité des paysans et des éleveurs face aux risques naturels et aux impacts du changement climatique (1).

Le concept Voûte Nubienne diffusé par AVN et ses partenaires répond par ses multiples avantages aux besoins de cette filière, tout en s’inscrivant dans une dynamique de développement local (formation professionnelle, matériaux locaux, renforcement des économies, etc.). Depuis le début de son programme, AVN a facilité la construction de plus de 80 bâtiments dédiés à un usage agricole ou d’élevage, ainsi que 1150 habitations pour des agriculteurs, renforçant considérablement leurs conditions de vie et de travail.

  

Christophe Konkobo, Secrétaire général de l’organisation paysanne burkinabè AKNGS, témoigne :
« Nous nous sommes intéressés à la technique Voûte Nubienne car les avantages sont énormes. Les résultats sont très probants. Nous sommes convaincus qu’avec cette technique, les paysans pourront être à l’aise en matière de construction et en matière de changement climatique. »

Une étude de comparaison des données hygrométriques (humidité relative et température) entre des bâtiments de conservation de l’oignon en VN et des bâtiments traditionnels, réalisée fin 2015 au Burkina Faso par le GCIUS (2) a révélé que les bâtiments en VN ont une meilleure inertie thermique et engendrent donc moins de perte de production que des bâtiments de stockage traditionnels, qu’ils sont plus économiques en terme de coût et qu’ils présentent des avantages écologiques à considérer.

Un livret de présentation spécifique aux constructions VN pour la filière agricole et d’élevage présentant tout ces avantages et réalisé par AVN est disponible en téléchargement ci-dessous :

Télécharger le livret
 

(1) Les orientations stratégiques des États et des Nations Unies en faveur de la sécurité, de l’amélioration et de l’autosuffisance alimentaire recommandent la construction de bâtiments permettant de répondre concrètement aux enjeux du développement durable de la filière, au bénéfice des producteurs et des populations.

(2) Etude réalisée dans le cadre d’un stage de recherche au sein du Groupe de Collaboration internationale en Ingénierie de l’Université de Sherbrooke (GSIUS)avec l’appui de l’Association locale Solidarité et Entraide Mutuelle au Sahel (SEMUS) sur 3 bâtiments VN pour le stockage des oignons dans la région de Yako, financés par le GSIUS en saison 13-14.
 

La technique VN reconnue par l’Organisation des Nations Unies pour l’Alimentation et l’Agriculture (FAO)

De plus en plus d’acteurs reconnaissent l’intérêt de la technique VN pour la réalisation de bâtiments agricoles, à l’exemple de la FAO qui a décidé de recourir à la technique VN cette saison : 4 bâtiments de stockage d'oignons en Voûte Nubienne ont été construits dans les régions du Nord et du Sahel, dans le cadre du projet « Amélioration des disponibilités et de l’accessibilité alimentaire et monétaire », composante 1 du Programme de sécurité alimentaire et nutritionnelle au Burkina Faso, financé par l’Union Européenne et exécuté par la FAO.

 

En tant qu’experts, les équipes AVN de la région de Yako ont assuré la mission de suivi-contrôle du chantier réalisé par l’entreprise VN locale Confort Habitat, et la sensibilisation auprès d’environ 200 personnes issues des populations bénéficiaires, notamment des Groupements Naams. La volonté de duplication de ce type de bâtiments à l’échelle locale a été largement émise, soulevant les réflexions en faveur de la formation à la technique VN des communautés bénéficiaires qui permettrait de développer les pratiques d’auto-construction et de dynamiser le marché VN local.
 

Share/Save