AVN au DIHAD

Du 21 au 23 mars dernier, AVN était présente à la 14e édition du salon Dubai International Humanitarian Aid & Development Conference & Exhibition (DIHAD) qui rassemblait à Dubaï les représentants du secteur associatif, de l'entreprise et du Gouvernement. L'objectif général du DIHAD est de contribuer à l'amélioration de l'aide humanitaire internationale et de l'aide au développement à travers trois axes principaux : le transfert et le partage des connaissances par le biais de présentations, de débats et de dialogues, la présentation de nouvelles tendances liés au domaines du développement et le réseautage entre les acteurs locaux, régionaux et mondiaux. Cette année, la thématique de « l'impact des crises et des catastrophes sur les enfants » était mise en avant.

AVN a pu, à cette occasion, faire connaître son travail, ses résultats et les défis de son programme notamment sur les sujets de l’amélioration des conditions de vie des populations précaires dans le Sahel, par l’habitat adapté, et le renforcement des économies locales par la formation professionnelle et l’emploi vert. Au regard de la thématique centrale du forum, rappelons que, depuis le début de son programme en 1998, AVN a permis à plus de 25 000 bénéficiaires, dont de nombreux femmes et enfants, l’accès à un logement décent et adapté face au conséquences des changements climatiques.

La "Dubai Charity Association", premier partenaire d’AVN aux Emirats était également présente sur le salon, ce qui a permis de faire un point sur le projet qu'ils ont financé au sud de la Mauritanie : la construction de 51 maisons, d'une école, d'une mosquée et d'un dispensaire pour des réfugiés mauritaniens près de la frontière sénégalaise. Ce projet de relogement, terminé à plus de 90%, a été l’occasion d'aborder les prochaines étapes du partenariat, notamment concernant des constructions VN qu'ils pourraient financer au Mali pour la saison 2017/2018.

Enfin, la présence de nombreux acteurs au DIHAD a contribué à la rencontre avec de nouveaux partenaires potentiels, qui pourraient accompagner AVN dans le cadre de prochains programmes.

 

Share/Save