AVN à l'Académie Nationale de l'Economie Verte et du Changement Climatique au Burkina Faso

Du 14 au 16 décembre dernier, l'Académie Nationale de l'Economie Verte et du Changement Climatique (ANEV) s’est déroulée à Ouagadougou. Cet événement placé sous le haut patronage du Premier Ministre burkinabè, la présidence du Ministre de l'Environnement, de l'Economie Verte et du Changement Climatique et la co-présidence de la Ministre de l'Economie, des Finances et du Développement visait à rendre opérationnelle la Politique Nationale de Développement Durable (PNDD) pour 2013-2018.

  

Ces trois jours de travail et d'échanges ont marqué une nouvelle avancée du Burkina Faso, pays fondateur historique d'AVN, vers le choix de solutions vertes comme la Voûte Nubienne pour son développement. Rappelons qu’en 2015, lors de la COP21 à Paris, le Burkina Faso avait explicitement mentionné le concept VN dans ses Contributions Nationales Déterminées Prévues (CNDP).

Les discussions durant cette académie ont débouché sur la définition d'une Stratégie Nationale sur l'Economie Verte (SNEV) qui devrait permettre de déployer concrètement les 13 principes directeurs de la Politique Nationale de Développement Durable. Le renforcement des modes de production et de consommation durables sur un large spectre de secteurs d’activité, mais aussi le projet d’éco-villages, projet phare du PNDES sont prévus, pour une mise en œuvre d’ici 2020.

Les équipes AVN sur place ont publiquement rappelé la volonté d'AVN à s'intégrer aux politiques et programmes portés par les acteurs institutionnels, en tant qu'opérateur de développement. Lors du forum, et en particulier du groupe de travail sur les changements climatiques et sur l'économie verte, AVN a été plébiscitée comme une solution adaptée et concrète par de nombreux participants et les organisateurs de l'Académie. En effet, par sa présence dans 450 localités burkinabè et sa capacité de réponse rapide aux multiples enjeux locaux, le programme d'AVN est un atout pour le succès de la réalisation de projets constructifs comme les "éco-villages", et, plus largement, pour cette stratégie nationale en faveur du développement durable du Burkina Faso via l’économie verte.

AVN compte bien continuer ses actions de plaidoyer en faveur de l’intégration institutionnelle de la Voûte Nubienne au Burkina Faso et s’y positionner en tant qu’opérateur majeur de la construction éco-responsable.

Share/Save