AVN à la COP22

   

La 22e conférence des parties – COP22 – de la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiquesse déroulait à Marrakech du 7 au 18 novembre dernier. A l’agenda de cet événement international s’inscrivaient notamment les modalités d'application de l'accord sur le climat signé à Paris lors de la COP21, dont la mise en place d’outils opérationnels par les Etats pour diminuer leurs émissions de gaz à effet de serre. Cette année, l’engagement des Etats africains était plus particulièrement au centre des préoccupations, ce continent étant l’un des plus menacé par le réchauffement climatique.

A cet effet, AVN disposait d’un stand en zone bleue (zone accréditée) pour présenter le programme de la Voûte Nubienne et sensibiliser les acteurs présents. En parallèle, AVN a organisé deux side-events sur les enjeux de la construction verte en Afrique face aux nouvelles contraintes climatiques :

Construire autrement face aux enjeux climatiques

Dans le cadre de la journée « Villes et territoires », AVN a animé un atelier en zone verte rassemblant plusieurs acteurs ayant construit en Voûte Nubienne ou développant leurs propres initiatives de construction adaptée. Après avoir rappelé les grandes lignes de son programme et ses enjeux, AVN a laissé la parole à ses partenaires du GERES et de l’ONG Le Partenariat, tous deux engagés dans la diffusion du concept Voûte Nubienne au Mali et au Sénégal. Il s’agissait ainsi de démontrer que des solutions constructives bas carbone, limitant l’émission de gaz à effet de serre existent et sont réalisables pour des impacts de longue durée.

Par ailleurs, Mariline Diara, Directrice de l’Environnement et des Etablissements Classés au Ministère de l’Environnement et du Développement Durable du Sénégal est intervenue pour présenter les avancées de l’institutionnalisation de la Voûte Nubienne dans son pays à travers l’exemple du programme national de la VN financé par le Fond pour l’Environnement Mondial (GEF), prochainement mis en place, et l’intégration de la VN dans les Contributions Prévues Déterminées au Niveau National (CPDN).

Le second axe de discussion de cet événement a été l’action collective pour le changement dans le secteur de la construction. Plusieurs réseaux étaient représentés (Alliance Mondiale pour les Bâtiments et la Construction, Réseau Habitat et Francophonie, Initiative BâtimentsBioclimatiques en Climats Chauds et Tropicaux de l’ADEME) pour appeler à une collaboration entre tous les acteurs. AVN y a introduit le Collectif, groupement d’acteurs engagés dans la promotion de la technique Voûte Nubienne en Afrique sahélienne. A travers cet événement, AVN confirme une nouvelle fois sa place d’acteur majeur du secteur de la construction bioclimatique.

L’Accès aux moyens de mise en œuvre : une préoccupation majeure pour l’Afrique après les Accords de Paris

En collaboration avec la Banque Africaine de Développement, AVN a été co-organisateur de ce side-event centré sur la mise en œuvre des engagements pris dans le cadre des Accords de Paris par les pays africains. Cet événement visait à identifier les enjeux spécifiques à l’Afrique mais également les moyens identifiés pour leur résolution, à disposition des Etats, des acteurs multilatéraux et non-gouvernementaux.

La Voûte Nubienne, entendue comme solution unique et novatrice à la problématique de l’impact carbone du secteur de la construction en Afrique sub-saharienne, a été proposée comme cas d’étude pour orienter la réflexion des panelistes, illustrant le fait que l’Afrique a déjà à sa disposition des moyens de mise en œuvre qui sont particulièrement adaptés (notamment des techniques ancestrales et durables, développées depuis des milliers d’années et redevenues d’actualité). La pertinence de cette solution, et son caractère empirique à la base de son adaptation aux enjeux réels de l’atténuation/adaptation climat, a été soulignée par l’ensemble des intervenants, appelant à une mise en œuvre à plus grande échelle, réalisable uniquement par l’implication des Etats dans ce déploiement.

 

De plus, AVN a été invitée à participer à de nombreux événements organisés tout au long de la COP22 :

  • L’Eco-construction à travers le monde : échange d’expériences, analyse et bilan :
    AVN a été invitée au colloque sur l’éco-construction organisé par le Conseil National des Architectes du Maroc, afin de présenter le concept technique Voûte Nubienne et son programme d’amorce par le marché. L’ensemble des acteurs présents a salué le travail d’AVN, notamment en terme de diffusion à grande échelle et pour le plus grand nombre. Des discussions ont été engagées pour dupliquer le programme de la Voûte Nubienne au Maroc.
     
  • Bâtiment et environnement construit : enjeux et défis africains, l’environnement au cœur des CPDN :
    Antoine Horellou, ancien Directeur Adjoint de l’Association la Voûte Nubienne, a été invité par l’ONG Energies 2050 pour présenter le travail d’accompagnement des négociateurs africains dans la rédaction des Contributions Déterminées au niveau National mené par AVN depuis la COP20. Ce travail a permis l’inclusion de la Voûte Nubienne dans les engagements nationaux du Sénégal et du Burkina Faso, qui ont été présentés lors de la COP21 à Paris.
     
  • Building Day :
    L’Alliance Mondiale pour les Bâtiments et la Construction a organisé une journée spéciale sur la Construction afin de mettre en lumière les initiatives et les avancées de ses différents membres qui contribueront à atteindre l’objectif de 2 degrés de l’Accord de Paris. AVN est intervenue au cours de la matinée afin de rappeler le besoin urgent d’habitat adapté (c’est-à-dire à la fois décent, abordable et durable) pour des millions de personnes en Afrique de l’Ouest, et de présenter ses résultats en la matière.
     
  • ADEME/Sénégal/Typha :
    Au cours de cet événement présentant le programme Typha au Sénégal et en Mauritanie, AVN est intervenue afin de présenter comment la Voûte Nubienne s’intègre à ce programme ayant pour objectif de contribuer à la transition énergétique et la lutte contre le changement climatique. Dans le cadre de ce projet, des expérimentations seront menées pour coupler la technique Voûte Nubienne et le Typha, afin d’augmenter les propriétés isolantes de ces matériaux de construction.
     
  • 2e rencontre bisannuelle du groupe des Green Building Councils (GBC) de la zone MENA :
    AVN a été invitée par le World Green Building Council (acteur majeur de la normalisation des constructions vertes dans le monde) à présenter son action pour un habitat adapté et abordable en zone sub-saharienne. Les acteurs présents (GBC du Maroc, de la Tunisie, de la Jordanie, du Liban, des Émirats Arabes Unis et de la Palestine) ont été particulièrement intéressés de découvrir le travail d’AVN. La question de la normalisation du concept VN a été évoquée en tant que condition essentielle de l’implication de certaines parties prenantes dans sa diffusion et son acceptation institutionnelle. Un dialogue avec le réseau des GBC doit ainsi être engagé dans les mois à venir afin d’identifier des moyens possibles de cette résolution.

 

Un mois après les actions de plaidoyer menées à Quito à l’occasion d’Habitat III, AVN s’engage de nouveau à Marrakech pour promouvoir les constructions vertes en Afrique auprès des parties prenantes de la filière. Bien que cette COP n’ait pas vraiment été la « COP de l’action » attendue, la participation d’AVN lui a permis des avancées significatives dans la mise en place d’actions concrètes dans la lutte contre le changement climatique.

En effet, le travail de plaidoyer mené en parallèle des conférences a conduit à des avancées notables, notamment grâce à des séances de travail visant l’inclusion de la Voûte Nubienne dans le programme Economie Verte au Burkina Faso. Ce programme, prévu pour la période 2017-2020, prévoit la réalisation de 2.000 éco-villages au Burkina Faso, sur lesquels la Voûte Nubienne pourra être proposée afin de permettre la réalisation de bâtiments privés et communautaires bas-carbone et la formation d’apprentis et artisans locaux à la maçonnerie VN, métier vert d’avenir.

Au vue de l’intérêt grandissant que suscite le concept Voûte Nubienne comme solution constructive bas-carbone face aux enjeux du réchauffement climatique, AVN compte bien continuer l’accompagnement des acteurs concernés – politiques, institutionnels, entreprises, ONGs –  dans la mise en œuvre de leurs engagements, pour la transformation durable du secteur en une filière éco-responsable.

Share/Save