Autres rapports

RAPPORTS D'ETUDE

Projet "Marché en voûte" présenté dans le cadre du concours AFRIKARCHI
Mamadou Koné Sékou, Emmanuelle Schatz, Cyril Chabaud (Mars 14)

 

Etude du marche potentiel de la Voûte Nubienne en milieu urbain
Emmanuelle SCHATZ (stage juin-sept 13)


 

 

Catalogue pour les nouveaux constructeurs de Ouagadougou - Manuscrit
Cyril CHABAUD (diplome d'architecte, septembre 13)

Catalogue pour les nouveaux constructeurs de Ouagadougou
Cyril CHABAUD (diplome d'architecte, septembre 13)

 

RAPPORTS D’EVALUATION

Indicateur de confort de la technique VN
Urs Wyss (ingénieur Civil, Dipl. epfl), 2006, Assisté de Balima Neya

 
 
 
 
 
Rapport intermédiaire finalisé en 2007 (analyse et rédaction) par M. Hugues Sauret, (Ingénieur Enérgétique - Dipl. ENERSOL-A.) qui apporte déjà des éléments positifs quant aux qualités de confort du concept VN sans pour autant répondre entièrement aux questions que posent les mesures qualitatives de ce confort. 
Voûtes Nubiennes II au Burkina Faso, 2007
MM. Wurtz et Malquarti (projet de semestre, EPFL)
 
Evaluation du Programme AVN pour les annees 2003/2005
Clôture du cofinancement MAE - Urs Wyss (Ingénieur civil, EPFL, 2005) 
 

RAPPORTS EN LIEN AVEC LE PROGRAMME AVN

Matériaux Locaux et Eco-architecture au Sénégal
Bureau International du Travail (Dakar, mars 2013)

Rapport d'activité FFEM
 Septembre 2012

Le Fonds Français pour l'Environnement Mondial (FFEM) contribue au programme AVN depuis septembre 2012 --> découvrez p20, une description des enjeux de ce partenariat en terme d'adaptation au changement climatique.

Rapport innover par la mobilisation des acteurs - Complet
E
mmanuel Faber et Jay Naidoo - Janvier 2014

Rapport Innover par la mobilisation des acteurs - Synthèse
E
mmanuel Faber et Jay Naidoo - Janvier 2014

AVN était invitée au Ministère des Affaires Étrangères dans le cadre de la remise de ce rapport visant à réformer l'Aide Publique au Développement. Ce rapport ouvre le débat par des propositions concrètes, visant à favoriser la mobilisation d’acteurs de l’économie inclusive (entreprises sociales, investisseurs soucieux de l’intérêt général, fondations et ONG inventant des modèles économiques profitables, etc.). Ce faisant, il questionne en profondeur la manière dont l’aide est conçue et mise en œuvre depuis des années. Il plaide pour une aide plus catalytique, en levier de partenariats hybrides imaginés pour contribuer efficacement au développement durable des territoires africains.

Share/Save