Autres déploiements

Mauritanie, Afrique Australe, Madagascar, Rwanda, .... et autres

 

Mauritanie

Les prémices d'un nouveau programme au Sahel ?

En janvier 2012, une association de ressortissants mauritaniens (basés tant en France que dans leur pays d'origine), l'UJEOF, a engagé des maçons burnabés pour la réalisation des premiers chantiers privés dans la région de sud du pays (Oulombony).

En 2015, un projet de relogement pour personnes sinistrées, financé par la Dubaï Charity Association, est prévu dans la région de Diakré. L'opérateur local est l'association Banlieue du Monde et sera appuyé par les équipes d'AVN-Sénégal et l'association Le Partenariat pour la mise en oeuvre et le suivi des 20 chantiers.

Contacter AVN pour la Mauritanie

 

Afrique Australe - ZAMBIE

Suites des avancées en Afrique australe

En Zambie, une première mission d'évaluation suggérée par une organisation de bienfaisance belgo-zambienne oeuvrant depuis plusieurs années dans une région située au nord de la capitale, Lusaka, a été menée en 2010 par Jean Stasse (président d'AVN-Belgium) et Thomas Granier (directeur-fondateur d'AVN).
Cette mission avait permis de constater une situation fort similaire aux réalités rencontrées en Afrique de l'Ouest. À savoir une architecture de terre aux toitures de chaume largement répandue, une aggravation systématique des problématiques de déforestation induisant une disparition des ressources ligneuses et un intérêt pour le concept VN clairement manifesté par l'échantillon des populations locales rencontrées.
Il était donc possible d'envisager un déploiement dans ce pays avec l'ambition d'en faire un tremplin pour toucher d'autres pays d'Afrique australe.


Construction d'une VN en Zambie avec, en arrière-plan,
les architectures locales de paille et de tôle

Par la suite, deux apprentis maçons zambiens se sont rendus au Burkina pour une première formation et deux missions de construction et sensibilisation ont été effectuées par des maçons VN burkinabés en 2010 et 2011.


Boromo / BF - les deux apprentis zambiens, Mobila et Christopher,
venus au Burkina et leur maçon formateur Ibrahim qui est reparti avec eux en Zambie

Cette première série de missions, visant à poser les bases d'un déploiement dans un pays situé très loin des bases originelles du programme, n'a pas été suffisamment concluante mais a permis un supplément important d’expérience et une meilleure visibilité sur les stratégies à développer pour une poursuite de nos actions d’essaimage lointain.

- L’importance du partenaire local est essentiel. Celui-ci doit être impliqué en profondeur sur plusieurs années. Au regard des moyens financiers du programme et de l'importance de la connaissance des usages et des réseaux locaux, il n'est pas possible de s'engager dans un pays lointain sans le soutien d'un partenaire réellement "concerné".

- Les particularités régionales, tant géologiques et climatiques que socio-culturelles et économiques doivent être étudiées dans des phases pilote de construction et des exemples de VN doivent être mis en oeuvre (hors d'une stratégie de marché réel). Ceci afin de sensibiliser un plus grand nombre de partenaires et d'autorités locales.

- Il est dangereux, sous prétexte de problématiques identiques, de vouloir transposer précisément un positionnement méthodologique d'un pays à un autre, certaines phases d'approche restant incontournables.


Maçons VN burkinabés sur un chantier en Zambie

Suite à ces missions, Jean Stasse et Tony Kaye (président d'AVN) ont multiplié les contacts avec des ONG oeuvrant en Zambie et dans des pays limitrophes (Botswana, Tanzanie et Afrique du sud).

Un jeune architecte Néerlandais, Niek Kramer, a récemment rejoint l'équipe d'AVN et est en formation au sein de l'équipe au Burkina Faso, avec l'objectif d'acquérir les capacités de diriger le programme sur d'autres régions et pays.

Une mission est prévue pour lui en début de saison sèche en Afrique australe (mars 2013) pour explorer la possibilité d'y débuter un programme de vulgarisation, soutenu par des partenaires locaux.

La poursuite des actions d'AVN en Afrique australe reste suspendue pour le moment, en attendant la mission de Niek et les engagements de ces partenaires.

Contacter AVN pour la Zambie

 

MADAGASCAR

des phases pilotes sur la Grande île

À l'invitation de l'association Écoles du Monde qui travaille à l'appui aux populations dans plusieurs villages de la région de Majunga (Nord-ouest), Thomas Granier (directeur-fondateur d'AVN) y a effectué une mission d'évaluation en 2010.
Celle-ci devait valider l'intérêt du concept VN sur l'île et la possible ouverture d'un programme de vulgarisation dans la zone de Majunga. Des fonds avaient été alloués à ce projet par la Fondation d'Entreprise Véolia.
Cette mission a permis de mettre en évidence l'obligation d'une mise en place de phases pilotes de construction / validation poussées.
Quitte à faire venir un ou des maçons VN du Burkina, il était aussi recommandé de chercher des partenaires ou des clients dans d'autres régions du pays. Madagascar offre en effet des climats, des géologies et des spécificités socio-culturelles nombreuses et l'intérêt du concept pouvait être patent dans une région mais pas dans une autre.
Un architecte français, Jean-Louis Rostaing, en lien étroit avec l'association Écoles du Monde, a tenté chez lui, à Majunga, les premières constructions nubiennes et a assuré l'organisation du voyage d'un maçon VN burkinabé, Moussa Bonkian.


VN construite par l'architecte Jean-Louis Rostaing à Majunga

Un client privé habitant dans la région des hauts plateaux, à proximité de la capitale Tananarive, s'est déclaré prêt à entreprendre un premier chantier avec le soutien de maçons locaux.

La mission de Moussa Bonkian a permis la réalisation d'une VN sur les hauts plateaux et plusieurs tentatives de constructions dans la région de Majunga (tentatives qui se sont soldées par des échecs, il semble que les terres locales et le climat ne permettent pas d'utiliser le concept VN, il faudrait sans doute poursuivre ces essais avant de conclure définitivement).

Première construction VN dans la région des hauts plateaux

Difficultés techniques dans la région de Majunga

 

Les résultats de cette mission sont donc mitigés ; un premier batiment, dont il faudra suivre l'évolution, et des maçons intéréssés et désireux d'aller plus loin dans une zone proche de la capitale et des désillusions techniques dans la région de Majunga qu'il serait bon de confirmer.

AVN reste, sur la Grande île, dans l'attente des futurs positionements de ses partenaires.

Contacter AVN pour Madagascar

 

RWANDA

VN et champignons -> pas toujours facile de tester le concept ...

Au Rwanda c'est un "client partenaire", industriel de la fillière agro-alimentaire, qui, désirant densifier le marché des champignons comestibles dans le pays, c'est intéréssé au concept VN pour la construction de champignonnières. Les qualités thermiques et  hygrométriques du concept sont en effet des atouts certains dans ce domaine. AVN espérait aussi que ces premières constructions serviraient une exemplarité locale.
En Juillet 2011, Il a été décidé d'envoyer deux maçons VN burkinabés dans le pays afin de mettre en chantier un premier batiment pilote.
Malheureusement le timing de cette phase pilote a été bouleversé par une saison des pluies précoce et le batiment (2VN de 10 mètres de long) n'a pu être terminé à temps !

Il n'est pas possible de tirer des conclusions définitives de ce sinistre. En effet tant que les batiments VN ne sont pas correctement finis ils restent fragiles aux pluies intenses et, au contraire, ils présentent une bonne capacité de résistance à l'érosion une fois achevés.
Espérons que ce partenaire trouvera l'intérêt et les moyens pour rebondir lors de la saison 2012.

Champignonnière VN au Rwanda en chantier ....

.... le chantier après deux jours de pluies diluviennes

Contacter AVN pour le Rwanda

 

Autres pays sahéliens

Si notre programme n'est pas encore présent dans de nombreux pays sahéliens (Niger, Tchad, Soudan, par exemple mais aussi Ghana, Togo et Côte d'ivoire) c'est principalement par manque des moyens humains et financiers permettant la formation à la fois de maçons, mais aussi de cadres pour piloter les déploiements.

A noter que des construtions isolées ont été réalisées au nord du Togo et dans le centre de la Côte d'Ivoire. Des projets sont en cours de réflexion avec des clients et / ou des partenaires en Guinée Conakri, au Niger et dans le nord du Ghana.

Autres pays hors des régions sahèliennes

Un maçon mexicain, Stevan de la Rosa, a été formé au Burkina Faso. Il a produit  2 premières VN dans son pays d'origine.

Le maçon nigérien Ibrahim et son apprentis mexicain Stevan de la Rosa


Le poulailler VN mexicain de Stevan de le Rosa

 
AVN référencie tous les contacts, demandes et partenariats potentiels qui lui sont soumis.
Ceci afin de permettre la meilleur information possible et la création de listings par pays d'acteurs concernés, capables à terme de fédérer et de mutualiser ensemble des initiaves de déploiement.


Pour plus d'informations, vous pouvez nous contacter directement sur contact@lavoutenubienne.org....

 

Share/Save